Il est important de bien connaître les conditions d’élevage de son futur poulain. Plusieurs critères sont très importants comme le cadre de vie des chevaux, le suivi santé et l’alimentation, la qualité des parents mais aussi l’éducation.

 

Plusieurs points éducatifs nous paraissent essentiels :DSC_0044 - Copie

L’éducation sociale : la présence de congénères.

Deux conditions vont favoriser le bien être du cheval : une vie au pré facilitant le déplacement et les contacts.

C’est pourquoi tous nos chevaux vivent en permanence au pré, toute l’année, ensemble.

Deux troupeaux d’âge mixte sont formés. Les chevaux adultes sont de bons maîtres d’école pour les poulains.

A l’intérieur de chacun, les relations hiérarchiques sont bien définies.

 

 

 

 

 

 Ci-dessus, à gauche le troupeau des juments avec leur poulain et l’étalon Divino. Et à droite, Divino et sa fille Hestia âgée de 2 mois.

DSC_0383 BIS 2

 

 

 

Ci-contre Forever se soumet à Véga en mâchouillant et en claquant des dents, « snapping »

 

 

 

 

 

DSC_0548 BIS 3

 

 

 

Le rôle du père est tout aussi important! Divino éduque, joue… avec ses poulains. Le poulain apprend ainsi tous les codes de la vie de troupeau.

 

Ci-dessus Divino et son fils Irion âgé de 2 mois

 

 

 

Favoriser le jeu : 

10945050_10205943486292114_2240569855702266344_n

 

 

Le jeu est un élément important de la vie du poulain, il fait partie intégrante des éléments de son développement comportemental.

Le jeu est un indicateur positif de bien être. C’est pourquoi il nous semble préférable que le poulain grandisse avec des congénères d’âge différent mais aussi en compagnie de jeunes de son âge afin qu’ils puissent s’exprimer.

 

Ci-contre moment de jeux entre Divino et Beltis

 

 

 

Ci-dessous les poulains qui vivent et grandissent ensemble:

La stabilité du groupe:

Le bien être des chevaux passe par la stabilité du troupeau dans lequel ils vivent. C’est pourquoi, Divino ne sera pas proposé aux saillies extérieures.

DSC_0595 bis

EN MAIN

Ci-dessus, Hestia âgée de quelques jours qui galope avec son père et sa mère.

 

La manipulation, le travail en main :

 

Autre étape importante dans la vie du poulain.

Ce travail débutera par différentes cessions (tête, poitrail, hanches, fesses) puis la mise au licol.

Nous veillerons à ce que la mise en place du licol soit associée à des sensations agréables comme les gratouilles!

Alors, l’éducation au licol pourra commencer: marche en main, mise à l’attache….

 

La découverte du monde :

Notre rôle est d’accompagner le poulain dans ses découvertes. Nous proposons aux poulains différentes rencontres : brosse, étrille, tracteurs, véhicules, tapis, bâche, ballon, chiens, vaporisateur, douche, seau, prise des pieds… Nous partons aussi en ballade en main pour qu’il découvre l’extérieur.

Lors de toutes ces activités le poulain est accompagné de sa mère. Puis au sevrage, il les réalise en toute autonomie en toute confiance!

Un sevrage en douceur :

DSC_8842 - Copie

 

 

 

Nous voulons rendre cette étape la moins stressante possible pour le poulain.

Quand il nous semble prêt, le poulain est éloigné quelques minutes physiquement de sa mère mais reste dans son champ visuel.

Nous répétons cette étape en allongeant progressivement le temps de séparation.

Nous habituons ensuite le poulain à être séparé de sa mère. Par exemple, pendant que celle-ci part en promenade ou en travail en carrière, le poulain reste au pré avec ses congénères.

 

 

 

 

DSC_0833 - Copie

 

 

Créer une bonne relation avec l’homme:

 

 

Les poulains naissent au pré au sein du troupeau. Nous assistons à leur naissance en intervenant le moins possible dans la mise en place du lien entre la jument et son poulain.

 

 

 

 

 

 

DSC_0650 TER

 

 

 

 

Une fois le lien maternel bien installé, le grattage est un très bon moyen d’établir des liens avec les nouveaux venus. Et nous permettra par exemple de rapidement leur prendre les pattes.

Ces petits gestes de tous les jours contribuent à leur éducation et à les rendre proches de l’homme.

 

 

 

 

Confiance et respect :

Nous recherchons à ce que le poulain considère l’homme comme un « maître d’école » en qui il peut avoir entièrement confiance et qu’il doit respecter.

DSC_0528 BIS nouvelle